Collages, Lifestyle, Mon Journal, Style
7 commentaires

Mon boyfriend ce it-bag

On a toutes rêvé un jour de se libérer du bazar que nous portons tous les jours à bout de bras, n’est-ce pas ? Je vous explique…

Toujours dans l’épisode des grands changements, j’ai franchi hier soir une nouvelle étape dans ma vie de modeuse. Non pas par volonté de changement ou d’insoumission aux dictats de la mode (loin de moi toute pensée rebelle !), mais simplement parce que je me suis rendue compte – avec honte et désarroi – que mon dressing ne contenait aucune pochette assortie avec mes nouvelles Paciotti (fashion fixette du moment). « Mais alors pourquoi ne pas changer de sandales ? » me direz-vous. Mais je vous arrête tout de suite les filles : je ne badine jamais avec mes obsessions ! 
Refusant de sacrifier mes sandales et complètement désarmée devant le fashion faux pas que mon dressing me condamnait à commettre, je me résous à prendre une lourde décision… Ce soir, je sors nue. Si, si, vous avez bien compris : ni sac, ni pochette, ni minaudière. Pas même une toute petite trousse de maquillage ou un gros boîtier de lunettes en guise de fourre-tout ! 
Dans ma tête, l’idée fait son petit bonhomme de chemin « allez, ma fille, laisse-toi aller, t’en as toujours rêvé ! » Puis, mon iPhone glissé dans la fesse droite de mon jean et ma carte bancaire dans la gauche, je sors expérimenter une nouvelle fashion attitude.
20h. La soirée commence et je me prête sans efforts aux premiers réflexes de femme libérée. Ah si vous m’aviez vu les filles dégainant mon portable dès la première sonnerie, me levant et me rasseyant sans avoir à vérifier si mon sac était toujours suspendu à ma chaise, faisant des aller-retour aux w.c. l’épaule légère, dansant et m’agitant un verre dans chaque main !
Mais à peine une heure plus tard, l’euphorie des premiers instants cède sa place à l’angoisse ; mais au fait, pas moyen de vérifier si mon rouge à lèvres, mon mascara et mon fard à joues n’ont pas commencé à prendre leurs aises. « Chéri, aurais-tu un miroir ? » Mais suis-je bête, mon homme n’est pas de ceux qui gardent leur courtoisie dans la poche ! J’en profite d’ailleurs pour glisser mon portable et ma carte bancaire dans sa micro-sacoche. On ne sais jamais, hein ? Et puis, je sais pas, ça pèse un peu dans les poches arrières. Puis je cours aux toilettes…. Pas de miroir ! Assez joué les téméraires ce soir, je ne prends plus de risques ! En moins de deux, j’agrippe l’essuie-tout et m’arrache la moitié des lèvres en ôtant mon rouge. Après quoi, je passe le reste de la soirée à baver devant le moindre fourre-tout exhibé sous mes yeux de pauvre fille en imaginant, à l’intérieur, miroirs, trousses de secours et autres nécessaires de ravalement express.
Je repense à la micro-sacoche de mon homme et en évalue la contenance : après tout, mon attirail n’aurait pas tenu dedans. Je repense aussi à la légèreté procurée par des bras affranchis… et là, l’illumination ! Dorénavant, le soir, j’assortis mes pochettes aux fringues de mon boyfriend !

7 commentaires

  1. Pareil suivat les circonstances de sorties je m'autorise « le non sac » et quelle liberté!
    Mais c'est un accessoire indispensable à ma vie tout de même! mais parfoisca fait du bien de le laisser à la maison!

  2. C'est pour ça que je suis admirative devant les hommes qui portent les sacs de leurs copines (et j'en ai vu !)… Hum, hum, seraient-ils des hommes parfaits ?

  3. Olala, la ouf! Je n'arriverais jamais à sortir sans sac à main…je me sens déjà toute nue quand je sors sans pour me rendre à la boulangerie au coin de ma rue ;)
    Mais quel sentiment de liberté ça doit procurer. Plus ce poids sur l'épaule et le mal de dos, le stress quand on le laisse sur la table du café sans surveillance, etc…

  4. C'est pour ça que je les choisis grandes (les pochettes) et souples; ça me permet d'y mettre plein plein de choses. Pour la journée par contre, mon choix se porte généralement sur un shopping bag porté épaule ;)
    Bonne journée à toi aussi !
    xoxo

  5. Je te comprends ^^ J'ai toujours un sac immense avec ma maison dedans ^^ Je suis incapable de survivre sans, à mon grand désespoir, car je trouve que c'est joli les pochettes :) Bonne journée!

  6. Je dois avouer que, même si parfois j'ai des envies de liberté, je me sens aussi plus rassurée derrière une pochette ou un sac (et plus c'est grand, mieux c'est !)

Envie de rejoindre la discussion ? C'est par ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s