Beauté, Cheveux, Humeur, Mon Journal
20 commentaires

Squared Head!

tête-au-carré

Je vis une relation conflictuelle avec mes cheveux depuis 10 siècles (oui, bon, en gros)…

Ce traumatisme vient du jour où ma mère, fatiguée de me voir me rouler par terre pleurer chaque fois que je l’accompagnais chez la coiffeuse en réclamant une coupe « comme-maman », a fini par prendre une grosse paire de ciseaux et tailler son carré wintourien dans mes (longs)(longs)(très longs) cheveux… Depuis, j’ai arrêté de me rouler par terre chez les coiffeurs, mais pas de me faire malmener les tifs.

Je pense être passée par toutes les coupes possibles et imaginables, du long dégradé au court effilé, en passant par la garçonne ou le carré Mia Wallace… J’ai même fini un jour avec une coupe au bol (oui, j’ai honte)(d’ailleurs, je n’arrive toujours pas à comprendre ce qui s’est passé à cette période de ma vie)…

En fait, je laisse pousser par paresse, je coiffe, je lisse, je boucle, je crêpe, je laque, je joue. Les couper ? Jamais ! Autant me couper un bras !

Puis, un jour, je m’ennuie, je déprime, je grinche. Ils tiennent chauds, ils fourchent, ils se nouent, ils sont trop longs à rincer et lisser… Mais vous ne comprendrez jamais, ils sont trop bôôôô.

Les couper ? Jamais ! Autant me couper une main ! Alors je me greffe un chignon au sommet du crâne et on n’en parle plus.

Et un matin, je saute de mon lit avec la terrible envie d’en finir avant autant de longueurs. J’appelle mon coiffeur d’urgence pour lui demander de m’accompagner dans ma nouvelle révolution capillaire : « cette fois, c’est la bonne, il faut raccourcir ». Comme il sait que ce moment n’arrive qu’une fois toutes les années bissextiles, il m’installe sans attendre, prend une paire de ciseaux et taille !

Je sais qu’au début, je vais pleurer parce que j’étais finalement bien sur mes anciennes photos, parce que ma brosse ne va plus aussi loin qu’avant et parce que mon chignon ne peut plus rivaliser avec celui de Carrie Bradshaw.

Puis je me consolerai en me disant que, finalement, les cheveux, ça pousse très vite… et que, dans 4 ans, cette nouvelle coupe me manquera.

Cette fois, j’ai donc perdu 20 bons centimètres cm pour un carré long que je trouvais plus stylé et « dolce vita » que mon ancien dégradé.

Et vous ? Quelle relation avez-vous avec vos cheveux ? Est-ce qu’il vous arrive souvent de changer complètement de tête ? Et ça vous fait quoi lorsque vous sautez le pas ?


I have a conflictual relationship with my hair since (about) 10 centuries now…

This trouble started the day my mother – who was tired of seeing me rolling on the floor crying every time she took me with her to the hairdresser because I wanted « my mommy’s » haircut – took a pair of scissors and gave to my (long)(long)(very long) hair the shape of her wintourian bob… Since then, I stopped rolling on the floor at the hairdresser, but not mistreating my hair.

I think I tried every single haircut! Tall, short, boyish, Mia Wallace’s bob… I even once had a bowl cut (yes, I’m ashamed)(well, I still don’t know what came across my mind at that period of my life).

I let them grow out of laziness, I comb, I straighten, I curl, I tease, I hairspray, I play. Cut them? Never! Or you might as well cut my arm off!

Then, one day, I get bored of them, they depress me and make be grumpy. They’re too long, their tips split, they need too much care… But you’ll never understand, I loooooove them.

Cut them? Never! Or you might as well cut my hand off! Then I just tie them in a bun on the top of my head… end of discussion.

And one morning, I wake up with a very strong need for change. I call my hairdresser and ask him to help me with my new hair revolution « this time is the good one, you’ll have to cut them ». Since he knows this moment only happens once every leap year, he immediately gives me a seat, takes a pair of scissors and cuts!

I know that I’m first going to cry, because I looked really pretty on my old photos, because my brush won’t go as far as before and because my bun won’t look like Carrie Bradshaw’s one anymore.

But then, I’ll tell myself that, after all, hair grow so fast and… in 4 years, I will miss this new haircut.

This time, I lost almost 8 inches to get a long bob haircut, which I find more stylish and « dolce vita » than my former layers.

And you? What relationship do you have with your hair? Do you often totally change your hairstyle? And how do you feel once you go for it?

20 commentaires

  1. Merci Maryse ! C'est un vieil article, j'ai été étonnée qu'il soit sélectionné :)
    Avec tes cheveux bouclés, j'imagine combien ça a été dur ! Je suis aussi passée du carré à la garçonne était adolescente et c'était l'horreur !
    Mais si ça peut te rassurer, les cheveux tirés en arrière, ça dégage bien ton visage et ça te va bien ! Alors que moi, ça me vieilli de 10 ans :/
    Bisous !

  2. Comme je te comprend !! Mes cheveux et moi c'est très conflictuel !! et depuis toujours ^^
    adolescente je me lissais tous les jours les cheveux et j'avais un carré court, mais très dur à entretenir car j'ai les cheveux frisées/ bouclés à la base :/
    après j'ai tout coupé ( je suis folle ^^ ) j'avais la coupe à la garçonne… et puis j'ai décidé de laisser repousser et je les garde au naturel maintenant ;) attachés avec mes fameux chignons pas forcément très jolis mais ils sont encore un peu trop courts pour les laisser détachés je trouve ^^ voila voila
    sympa ce post ! des bisous

  3. Sur tes photos, ils sont pourtant beaux ! N'hésite pas à bien les soigner et les chouchouter et à n'utiliser le fer à lisser qu'une fois par semaine, je suis sûre qu'ils récupèreront très bien et pousseront certainement plus vite ;)

  4. the clothes paper dit

    moi c'est affreux, après 7 ans de meches blondes et de lissage quotidien, je suis repassée au brun pour améliorer leur état..ce qui n'a pas encore de gros effets :( mes cheveux a moi ne poussent absolument pas, alors que je rêve de les avoir long…

  5. Pour la frange, même cata, j'ai donc arrêté, même si je l'adore associée à un carré (long ou court)
    Sinon, merci à toi ! (oui, c'est bien moi sur la photo ;))

  6. un peu la même relation que toi! conflictuel mais qu'avec moi. Je m'explique : le coiffeur ou mes amies me disent que mes cheveux sont géniaux, super souple et facil à coiffer! mais alors quand c'est moi qui y touche c'est pas du tout ça!! et la jolie frange du coiffeur, au bout d'une semaine c'est plus jolie du tout. bref, conflictuelle cette relation! si c'est bien toi que l'lon voit sur la photo, j'aime beaucoup la longueur et la couleur =)

  7. J'ai hâte de voir le résultat sur toi !!! Pour ma part, j'ai arrêté la frange il y a 5 ans, c'était trop d'entretien et, ici, il fait trop humide pour pouvoir la porter correctement.
    Ton coiffeur a eu bien raison, on a souvent tendance à associer la féminité aux longs cheveux, mais on oublie que les coupes courtes peuvent aussi donner glamour, caractère et assurance ;)
    Bisous ma belle !

  8. Je suis entièrement d'accord, d'autant plus que c'est vraiment important d'avoir un coiffeur qui soit à l'écoute et avec qui on a une vraie complicité.

  9. Oh lalalalalalalalalala je pense que les grands esprits se sont rencontrés ;) tête au carré à la Wintour, c'est exactement ça haha ! Patience, ma nouvelle coupe arrive aussi sur mon blog !
    J'étais exactement comme toi ; mes cheveux longs représentaient ma féminité ! Mais, quand je suis allée chez le coiffeur, il m'a donné une nouvelle vision de l' »art capillaire ». Avec mes cheveux longs, j'étais cette fille modèle fleur bleue, avec mes cheveux au carré, je deviens une vraie femme avec plus de caractère. Finalement je ne perds pas la féminité ^^ !
    Des bisous Manal !

  10. J'ai mis beaucoup de temps avant de trouver une coupe qui me convienne. Je suis passé par différentes longueurs.
    Mais comme je me trouve en permanence mal coiffé, je crois maintenant en avoir pris mon parti. Et puis le drame, mon coiffeur super doué est parti ! C'est ça aussi la difficulté : trouver un bon coiffeur.

  11. Pareil pour moi, bouclés, je trouve qu'ils ne ressemblent à rien… Mais tu te coiffes super bien alors parce que je croyais que tes cheveux étaient naturellement raides !
    Bisous
    xoxo

  12. Tu me comprends alors ! Trouver le bon coiffeur est ma grande angoisse aussi ! Lorsque j'en tiens un, je ne le lâche plus (mais là, il me faudrait un blog entier pour en parler ;))
    Bisous !

  13. ah on n'ai jamais contente de ces cheveux
    les miens boucles je suis obliger de les lisser
    j'adorerai les avoir raides
    gros bisous

  14. Kikou, oh que je déteste mes cheveux, plus ça va et moins ils ressemblent à quelquechose. Et puis j'ai jamais trouvé un coiffeur qui me les sublime, non plus. Quand je décide d'y aller c'est longtemps à l'avance et je fais souvent des cauchemars.C'est un amour-haine car y a pire mais y a mieux, bcp mieux. Bravo à toi et à ta décision finale! Bizz

  15. Mes cheveux je les aime long , je vais chez ma coiffeuse tout les mois pour refaire mes mèches , et je coupe 2 cm tout les 2-3 mois . Je passe mon temps à leur faire soins , bref je les aime

Envie de rejoindre la discussion ? C'est par ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s