Culture, Musique
19 commentaires

London Grammar

London Grammar, Waisting my Young Years, A Piece of Glam

Hannah Reid, Dan Rothman et Dot Major.

Ils sont tous les trois originaires de Nottingham et disent s’être rencontrés sur les bancs de la fac. Ils sont beaux, talentueux et se positionnent comme la révélation pop de l’année. Le son intimiste qu’ils nous offrent oscille subtilement entre mélancolie et urbain, et on a du mal à imaginer que derrière la voix envoûtante de la chanteuse se cache une femme au look aussi juvénile.

J’ai nommé London Grammar !

Je les ai découverts cet été, complètement par hasard, grâce à leur morceau Waisting my Young Years, et j’ai été étonnée de découvrir une voix un peu à la Tori Amos ou Kate Bush [comprendre : puissante, unique et pure]. Puis j’ai mis ce coup de cœur de côté, le temps de le laisser mûrir, avant qu’ils ne me rattrapent littéralement avec la sortie de leur album If You Wait en septembre.

Et là, j’ai compris que Waisting my Young Years n’était pas un simple buzz passager, mais bel et bien un phénomène musical à part entière. En tous les cas, à mes yeux.

Je vous laisse avec un de leur clip, histoire que vous puissiez vous faire votre propre idée, mais surtout parce que je ne pouvais pas garder ça pour moi.

Et un autre morceau de leur album, pour la route ;)

Hannah Reid, Dan Rothman and Dot Major.

They are all from Nottingham and met at College. They are beautiful, talented and the pop revelation of the year. The intimate sound they offer us is a subtle mix between melancholy and modernity, and it’s hard to imagine that the captivating voice of the singer belongs to such a young woman.

Ladies and Gentlemen, please welcome London Grammar!

I discovered this band last summer with their Waisting my Young Years EP, and I was surprised to hear a voice that sounded a bit like Tori Amos or Kate Bush’s one [I mean: powerful, unique and pure]. I forgot about them for a while before they literally caught me with their album If You Wait, released in September.

This is where I realized that Waisting my Young Years wasn’t just about « buzzing », but a real phenomenon in itself. Or at least, in my opinion.

Now just watch the videos above to make your own opinion, and tell me what you think about them.

___
Source photo : compte facebook officiel des London Grammar

19 commentaires

  1. j'ai découvert cette chanson pour la première fois lors des auditions de la fameuse émission « THE VOICE » et j'ai carrément craqué,la mélodie n 'arrêtait pas de tourner en boucle dans ma tête et j'ai été encore plus surprise en découvrant la version originale de LONDON GRAMMAR ,franchement bravo!!! on en fait pas souvent des chansons pareilles.kissouuu

Envie de rejoindre la discussion ? C'est par ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s