Philosofilles, Photos
28 commentaires

Philosofilles / Diane Arbus about Photography

Road Trip USA, A Piece of Glam

« Une photographie est un secret sur un secret.
Plus elle vous en dit, moins vous en savez.« 

Diane Arbus – ArtForum, 1971

Samedi dernier, à l’occasion de la Journée internationale des droits de la femme, j’ai publié un Weekend Inspiration pour exprimer l’image que je me fais de la féminité. Les mains formaient un cœur (pour la douceur, la délicatesse… on peut appeler ça comme on veut) posé sur un ventre (porteur de projet, qu’il soit professionnel, personnel ou de vie).

En découvrant vos réactions, j’ai compris le sens de cette citation de la photographe américaine, Diane Arbus. Symboliquement parlant, cette photo en disait beaucoup, mais au fond, elle restait énigmatique puisque très peu ont saisi le message que je voulais transmettre. Normal, je ne vous ai pas aidés.

(Point d’événement heureux en vue donc ;))

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais personnellement j’aime la photographie qui fait réfléchir. Et j’essaie d’appliquer ce principe dans la mesure du possible. Bien sûr ce n’est pas systématique et je ne parle pas de la photo d’une paire de sneakers ou d’un chignon qui, elle, ne sert qu’à illustrer un billet.

Lorsque je me retrouve face à un endroit, un objet ou une personne qui m’inspire, avant de chercher à vous rapporter ce que j’ai vu ou à faire une « belle » photo à tout prix, je vais essayer de trouver la meilleure manière de retranscrire mes émotions (par le choix de l’angle de vue, du cadrage, de l’exposition, etc). Quitte à prendre cinq, voire dix minutes à rôder autour de mon sujet avant de décider d’appuyer sur le déclencheur. Si je n’y arrive pas ou que l’instant est passé, je laisse tomber.

Je vais donc me concentrer sur les détails, en occultant l’environnement et le contexte dans lesquels j’étais (une fenêtre et une porte fermées parlent plus qu’une façade entière par exemple). Parce que je me dis qu’au final, ce n’est pas une information explicite que je cherche à vous faire passer, mais un ressenti. Et ce sont ces petits détails qui vous pousseront à vous poser des centaines de questions et à finir par vous approprier ma photo pour en faire votre propre interprétation.

En tous les cas, c’est ce que recherche et j’espère que vous le ressentez comme ça.

Et vous alors ? Préférez-vous la photographie qui se contemple ou celle qui fait parler d’elle ?

__
PS : Cette photo a été prise dans un café, il y a trois ans, lors de mon Road trip américain… Mais je vous en ai déjà trop dit ;)

28 commentaires

  1. Raaaaaah, je viens de t'écrire un loooong commentaire, je me suis trompé de bouton et ça me l'a tout effacé… La loose ^^
    Du coup, je n'ai pas le courage de tout te réécrire, mais je voulais quand même te dire que je n'avais jamais eu cette approche de « prendre le temps » avant de déclencher, bien au contraire ! Du coup ça me donne super envie de sortir ce weekend, d'aller me balader avec mon appareil photo et d'adopter cette démarche plus tranquille, plus attentive et plus « douce ».
    Et merci-merci-merci Manal pour ton article et pour cette façon de partager ton expérience :-)

    (et je copie ce commentaire avant de cliquer où que ce soit, histoire de ne pas m'arracher les cheveux ^^)

  2. J'aime les deux ! Si elles me plaisent ou m'interpellent, je m'arrête sur l'une comme sur l'autre ! C'est comme pour les textes : court ou long, à partir du moment où il arrive à faire passer son message, c'est que le but est atteint ( tout ça pour dire que j'aime beaucoup les philosofilles ! ) Autrement, la photo des escaliers, c'est la Vieille-Charité, right ? :-)

  3. Je l'ai lue il y a très longtemps et je n'avais pas encore eu l'occasion de la partager avec vous. Ça me fait plaisir de voir qu'elle vous inspire autant !
    Je t'embrasse Maryse !

  4. Merci pour ton commentaire Justine ! Ça me fait plaisir et chaud au cœur, vraiment !
    J'aime beaucoup lorsque tu dis que chaque type de photographie sert à remplir un besoin à un instant T chez le photographe (amateur ou pro). À y réfléchir, ça permet de voir la photo purement esthétique sous un angle différent.
    Je te souhaite une belle soirée !
    Bises,

  5. Merci Eve ;)
    Je pense qu'à partir du moment où il y a recherche d'émotion, il y a une part de réflexion. Qu'est-ce que le photographe a ressenti en appuyant sur le déclencheur ? Pourquoi cet angle de vue ? Qu'a-t-il voulu nous transmettre ? Pourquoi cette photo a cet effet sur moi ? Ça y est, je deviens philosophe ! :p
    Bisous !

  6. J'aime beaucoup cette approche justement (raison pour laquelle j'aime beaucoup ton travail d'ailleurs !), en faisant les choses comme on l'aime, on les fait avec le cœur et avec sincérité. Et ça se ressent dans la photo que tu partages au final. Et c'est valable dans tous les domaines.

  7. C'est vrai que les photographies « naïves », pour reprendre ce que tu dis, ont l'avantage de ne pas nous prendre la tête, on contemple et on se laisse aller devant la beauté du cliché et rien d'autre ;)

  8. C'est ce que j'entendais par la réflexion, pas forcément une photo qui crée la polémique ou le « buzz », mais juste de quoi faire travailler l'imagination de chacun :)

  9. Cette citation est très belle et bien vrai
    J'aime ta vision des choses, au final c'est l'aspect personnel et intime d'une photo qui fait réfléchir
    Je me retrouve lorsque tu dis que si tu sens que l'instant est passé, tu laisses tomber. ça ne s'explique pas, c'est comme ça, c'est un ressenti, une émotion, un instant.
    J'adore ta vision des choses.
    Pour ma part, j'aime tout autant la photo qui pousse à la réflexion que celle qui juste se contemple, se savoure. Mais c'est une question intéressante, à vrai dire je pense que chaque type de photographie sert à remplir un besoin chez chacun à un moment particulier, on n'a parfois besoin de se poser des questions, de partager, et parfois on a juste envie d'une photo qui nous permet de nous évader.
    En tout cas c'est un post intéressant
    Superbe journée à toi ma chère :)

    Bises !

  10. La photo qui fait réfléchir… mmmh, pas forcement, je suis plus dans la recherche de l'émotion et de l'esthétique. Je me sens plus l'aise en recherchant un ressenti plus qu'une réflexion. En tout cas, ta photo pour la journée de la femme était très réussi! :-) bisous Manal

  11. J'ai la même optique en prenant une photo, en fait, je la prends avant tout pour moi, elle exprime ce que je vois à travers le prisme de mon regard et de mon sentiment, donc automatiquement, tout le monde ne comprendra pas le sens que l'on veut donner à une photo, mais c'est pas grave, je trouve ça bien justement, que chacun s'approprie une image, ça la rend riche de sens et d’émotion…

  12. P. dit

    Moments magiques gravés sur la pellicule de nos souvenirs ! Ton autre… .

  13. Moi j'aime les deux styles de photographie. J'aime contempler le travail des plus grands à la recherche du détails qui a su capter leur attention, de l’instant qu'ils essayaient de mettre en exergue. Mais j'aime aussi les jolies photographies qui n'ont aucune signification particulière. Juste de la beauté naïve ;)

    http://www.unefillederable.com

  14. Les deux styles sont plaisants je trouve, en alternance. Mais c'est vrai qu'il est agréable de laisser planer une aura de mystère sur une photo et de laisser les autres l'interpréter à leur manière.

Envie de rejoindre la discussion ? C'est par ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s